Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Eno caricaturiste

journal électronique d'un dessinateur professionnel de l'Aube en Champagne qui aime croquer les gens, les dessiner, les caricaturer avec gentillesse et humour

disparition de l'Emir précédent l'actuel...

Publié le 16 Mai 2008 par ENO

Sachant à quel point les Emirs comptent au Koweit, je me permets d'être de tout coeur avec un peuple qui nous a si bien reçu.

Décès de l'ancien émir du Koweït, cheikh Saad al-Abdallah Al-Sabah

KOWEIT - L'ancien émir du Koweït, cheikh Saad al-Abdallah Al-Sabah, destitué pour sénilité par le Parlement en 2006, est décédé à l'âge de 78 ans, a annoncé mardi soir la cour princière.

La nouvelle avait été annoncée auparavant par les télévisions Al-Watan et Al-Rai, généralement bien informées.

Dans un communiqué diffusé sur la télévision d'Etat, la cour princière a indiqué que l'ancien émir serait inhumé mercredi matin.

Cheikh Saad était très malade lorsqu'il a succédé en 2006 à son prédécesseur, cheikh Jaber al-Ahmed Al-Sabah. Son règne ne dura que neuf jours au terme desquels il fut déposé par le Parlement pour sénilité et remplacé par l'actuel émir, cheikh Sabah al-Ahmad Al-Sabah.

Né en 1930, cheikh Saad était le fils aîné de cheikh Abdallah al-Salem Al-Sabah, le 11ème émir du Koweït, connu pour être le père de l'indépendance et de la constitution.

Il a été prince héritier de 1977 à 2006. Il a assumé également le poste de chef du gouvernement de 1977 à 2003 lorsqu'il abandonna cette charge pour des raisons de santé.

Cheikh Saad avait fait ses études primaires au Koweït avant de suivre une formation à l'académie de police de Hendon, en Grande-Bretagne, d'où il est sorti en 1954.

Il a assumé depuis de nombreuses fonctions au sein de l'appareil de sécurité jusqu'en 1959 lorsqu'il fut nommé directeur adjoint du département de police de sécurité publique, poste qu'il garda jusqu'en 1961.

En janvier 1962, cheikh Saad devint le ministre de l'Intérieur dans le premier cabinet de l'indépendance, un an après la fin de la colonisation britannique. Deux ans plus tard, il devint ministre de la Défense.

Ses problèmes de santé remontent à 1997, lorsqu'il fut opéré du colon. Depuis, il avait régulièrement effectué des séjours en Grande-Bretagne et aux Etats-Unis pour se faire soigner.

Cheikh Saad était marié à sa cousine, cheikha Latifa. Il était père d'un seul fils, Fahd, et de deux filles.

(©AFP / 13 mai 2008 20h21)

Commenter cet article